Two Ouellet-te

En réaction à mon commentaire précédent et à la sortie de ce mercredi de l’ordinal Ouellet, l’un de mes estimés oncles, qui a été à l’école chez les curés, ne vit ni à Québec ni à Rimouski et qui demeurera par la force des choses anonyme, a eu cette réaction :

Ton ami Ouellet n’a pas aimé ton blogue et il en remet, en ce beau mercredi.

C’était la job des curés de faire peur au monde en brandissant comme arme le péché. Par contre, eux, ne se gênaient pas pour le faire en cachette.

Les femmes d’aujourd’hui ne se laisseront pas dicter la marche à suivre par ces hommes qui n’ont plus rien à faire.
J’ai hâte de voir la suite, car ça va fesser fort.

J’ai été alerté par des amis mieux informés que moi au fait que ce curé rétrograde et méprisant faisait tout en son pouvoir pour ressusciter un débat sur l’avortement clos depuis plus de 30 ans au pays, au profit d’une visibilité personnelle accrue auprès de son maître allemand (la formule savoureuse est d’une dame d’un âge certain sur un blogue ultra-visible) et de son ami redneck qui se trouve à gouverner le plusse beau pays du monde à sa façon bien personnelle.

Ayant l’impression d’être tombé, en raison de ma naïveté proverbiale, dans un piège aussi grossier que taillé sur mesure pour mon épiderme (que j’ai soyeux, notez le masculin), je m’abstiendrai de commenter plus avant au prix d’un accès de constipation bien compréhensible.  Je compte sur Edith pour prendre la relève de façon plus distinguée.  Moi, j’ai pas beaucoup de rquins-ben pour ce genre de monde-là.  Coudon, y vont-tu continuer à essayer de manipuler l’humanité encore ben longtemps comme ça?  Je me console en me disant que dans 15-20 ans, il n’en restera pas beaucoup pour nous faire suer. La sélection naturelle est en train de faire son oeuvre, gloire à Darwin!

3 Commentaires

  1. Edith

    Moi? Reprendre le flambeau de manière distinguée devant l'absurdité abjecte de ce dinosaure? N'oublions pas que j'ai envoyé paître ce type (j'aurais pu dire cet homme, mais il ne mérite pas le titre) en utilisant publiquement le controversé F-word. Je serais du genre à dire ceci: Cessons d'en parler. Ces imbéciles sont en mal de visibilité et sont prêts à dire toutes les

  2. Vincent Paris

    Nous avions besoin de l&#39;eglise à<br />l&#39;époque ou il fallait des règles pour éviter de s &#39;entretuer. <br />Maintenant, ça nous tuent de suivre leurs règles.<br />L&#39;église est une devenue planque pour les détraqués.

  3. Pierre Castonguay

    Merci, Édith. Ça c&#39;est la grosse clâsse! ;-)<br />Vince, je ne sais pas à quelle époque le switch a eu lieu, mais je suspecte que ça fasse longtemps en maudit!<br /><br />Peace, love, et tout ça, mais juste pour vous.