Petite virée aux Escoumins

Dimanche, visite fort appréciée de Denis et Guylaine (un exploit, à ce qu’il paraît). Gros lever de lune, grosse bouffe, gros feu de camp. J’aime.


Puis, lundi, on décolle (ça fait quand même trois jours qu’on s’incruste ici) sans savoir où on va, gracieuseté de la température ultra instable. Nous échouons finalement aux Escoumins, on on se fait sandblaster royalement sur le bord du quai, non sans faire une couple de belles « shots » quand même.

On a sa fierté.


– Pitché dans le blog avec mon iPad!