La corniche de l’Esterel

Alors voilà, c’est encore le moment des grands départs. Nous devons quitter les sympathiques Rodriguez pour nous diriger vers notre prochaine destination, Juan les Pins, où nous attend Mme Raymond, pardon Remond. 😉

La journée s’annonce chaude et pas à peu près. « Pas de problème, on a la clim! », qu’on se dit. « On verra ben! » répond la météo.

Les non-arènes de Fréjus

 

Première étape, Fréjus et ses arènes. Ce n’était mentionné nulle part, mais elles sont en rénovations, donc fermées. Ben oui, c’est comme ça. Dommage, on se rabat sur la Place des Gaulois, très modeste mais jolie tout de même. Assez d’urbanisme. On saute Saint-Raphaël pour se lancer vers la corniche de l’Esterel, en passant par Agay, très agréable et pas sursaturée de touristes pour faire changement. On retient l’endroit.

Le plus beau spot à chââlet de l’univers

 

On continue à 30 km/h, en première, deuxième ou troisième, max. Et là, on sort de l’auto à tous les dix mètres pour faire des photos… C’est beau, et chaud. Très chaud. Trente-huit degrés finalement affichés sur thermomètre extérieur de la pauvre Peugeot. Et nous, on se meurt. Sitôt rembarqués dans l’auto au semi-frais, on fourre les brakes pour s’arrêter à nouveau devant un autre panorama à couper le souffle. Le gars de la météo est en train de gagner, on se meurt de chaleur. L’Esterel, c’est le désert… On a soif, on boit de l’eau sans arrêt.

Sur le Cap Roux

 

Le Dramont, Anthéor, le pic du Cap Roux, Le Trayas, Miramar, la Pointe de l’Esquillon, Théoule-sur-Mer, La Napoule puis finalement on arrive à Cannes. Et là, c’est la Plage Germain. La France entière est ici. C’est la démesure, le bouchon, l’agression, mais enfin après le désert n’importe quoi paraitrait encombré, j’imagine. Mais c’est vraiment encombré. Vite, on se casse, à nous Juan les Pins!

On arrive donc chez Geneviève Remond à la fin d’une longue journée au terme de laquelle on aura parcouru 80 km… En un nombre d’heures trop grand pour je puisse l’avouer.

There et son linge perdu (vous comprendrez plus tard)

Toutes les photos sur Picasa, comme d’habitude!

– Pitché dans le blog avec mon iPad!