Parcs US, Jour 1 : arrivée à Zion

Pas moyen d’y échapper puisque l’avion nous y dépose : on débarque à Las Vegas. Première chose en vue à l’aéroport : une immense publicité d’une pinup blonde brandissant une mitraillette. Et elle nous invite à venir en essayer une pour vrai avant d’acheter! Gotguns.com ou quelque chose comme ça.

Juste pour faire cool et se donner l’impression de vivre une aventure on a oublié de quelle compagnie on a loué l’auto. Comme on n’avait pas eu de confirmation par courriel il a fallu vérifier auprès de la série de loueurs sur place. Bref, on n’a pas trouvé et on a loué de quelqu’un d’autre, qui nous a fait un excellent prix, genre la moitié de ce qu’on avait prévu payer. Air climatisé, toit ouvrant, musique, on est partis pour Zion! Bizarre, il semble qu’une voiture sur quatre croisée sur la route soit une Mustang décapotable.

Beep beep!

Départ de Vegas au plus sacrant, il fait chaud et on veut Zion! La route est plate à mourir, on a l’impression qu’on verra surgir le Roadrunner et Wile E. Coyote à tout moment. Le désert, quoi. Finalement, on arrive au pied d’une formation rocheuse magnifique… et la route fonce dret dedans! Subitement, on se retrouve à l’entrée, très étroite, du canyon de la Virgin River, celle-là même qui nous accompagnera tout le long de notre séjour à Zion. C’est vraiment magnifique et on a très hâte de voir ce que la suite nous réservera.

Zion National Park

Nous arrivons en fin d’après-midi, juste à temps pour une pizza et des pâtes… chez Noodles and Pizza ou quelque chose comme ça. Surprise, à 19:30 hres, il fait déjà noir! À notre retour au très convenable et abordable Quality Inn, on réalise qu’on a changé de fuseau horaire, ceci expliquant cela. On ajuste les montres, les iMachins divers et on se couche en rêvant à ce qui nous attend.
Demain, Angel’s Landing!