Jour 2!

Eh oui, nous sommes déjà à l’aube du deuxième jour de Watson/Scotch/Tocson à la maison! On survit…Savez-vous quoi? Ça se passe très bien!

Premier jour

Bien sûr, on n’a pas dormi de la nuit le premier jour, le chiot se sentant probablement très très séparé de sa grande famille de 3 portées totalisant tout de même 22 chiots, mais il est demeuré propre dans sa cage toute la nuit et est très gentiment allé se soulager au bon endroit, dehors, dès mon lever à 6 heures. Pas mal pour un bébé de 8 semaines! Mais enfin, après une nuit presque entière à subir ses couinements, jappements et hurlements (il a tout essayé), c’est une belle récompense.

Priorité de la journée, lui apprendre à demander la porte! Et il y réussit fort bien, à mon grand étonnement.  Bilan de la journée, plusieurs avertissements de sa part à l’effet que « ce serait le temps de me sortir, là », et juste un tout petit pipi de rien du tout sur le bord de la porte parce que Pierrôt est trop occupé pour venir assez vite à son secours. Il apprend vite, le petit, pas à dire! Propreté de base : check!

Moment important de la journée : la visite des voisins. Lorsqu’elle nous a vu dehors sur le gazon, Praline, le chiot et moi, Mme Baillargeon s’est dépêchée de sortir avec la petite Maggie. Never mind la robe de chambre! Alain a suivi avec Shannie et les quatre chiens ont fait connaissance de belle façon. Sociabilisation de voisinage : check!

Autre moment important : la première visite chez les grands-parents. Cécile et Jean-Paul n’étaient pas au courant de notre projet, ils ont donc été très surpris… Et comblés! Ces deux-là adorent les chiens, c’est bien connu, mais il fallait voir leurs expressions lorsqu’ils ont réalisé que celui-là n’appartenait pas à un ami, mais que la famille venait de s’agrandir.  C’est comme si c’était leur propre chien!  Cécile l’a évidemment bercé pendant de longues minutes.

L’heure du dodo

Changement de stratégie, dès qu’il commence à cogner des clous je le transporte doucement dans sa cage pour qu’il apprenne qu’il est normal d’y dormir. Et ça marche!  Mis à part deux ou trois couinements, fiston s’endort paisiblement dans sa cage, pour ne se réveiller qu’à 7:00 ce matin, tout propre et prêt à aller faire ses besoins dehors comme un grand! Faire mes nuits : check!

Et ce matin, on joue avec Praline… Ça court au grand galop dans la maison!

Vraiment, ça se passe super bien!